1946: L'histoire

1902

Bernard Van Hool est né à Koningshooikt. Il se sentit attiré, dès son plus jeune âge, par la mécanique, la construction et l’électricité. À la ferme, Bernard s’occupait de l’entretien mécanique, de la réparation des machines et le dessin des machines.

1902

1928

Bernard Van Hool épousa Bertha Van Asch. Dix enfants naquirent : 8 fils et 2 filles. Les enfants Van Hool apprirent très tôt que l’on peut beaucoup plus si tout le monde agit de concert et que la diversité constitue alors aussi la force. Bernard Van Hool lança sa propre taillerie de diamants. Les tristes rumeurs concernant la crise imminente des années trente le firent chercher à un autre produit (les produits de luxe seraient les premiers à subir les inconvénients d’un marché en déclin). Il fit les premiers pas dans le secteur d’incubation mécanique d’oeufs de poule.

1928

1940

La deuxième guerre mondiale éclata et l’entreprise fut détruite. Recommencer en ces temps de guerre n’avait aucun sens. Bernard Van Hool vit là un nouveau défi dans le secteur des transports : presque tout le matériel roulant fut réquisitionné par l’occupant et il y avait un besoin pressant de transport. A partir de camions abandonnés et dissimulés ça et là, il réussit, avec l’aide d’un mécanicien, à faire rouler quelques véhicules. C’est ainsi qu’est née une modeste entreprise de transport. Bernard associa son plus jeune frère, Jozef, à l’entreprise.

1940

1945

Après la guerre, Bernard Van Hool voulut continuer son entreprise de transport. Mais il ne considérait pas le transport comme une fin en soi. Son rêve était de pouvoir un jour construire des ponts et aménager des routes. En tant que futur entrepreneur, il avait déjà acheté beaucoup de matériel, des machines, des moyens de transport et des outils. Le seule chose qu’il lui manquait encore était un moyen de transport pour amener « ses hommes » sur les chantiers. Il trouva un vieil autocar, mais il fut nécessaire de construire une carrosserie presque totalement neuve. Cet exercice imprévu allait donner l’impulsion à une nouvelle orientation : il allait construire des autobus ! Il y avait un manque flagrant d’autocars neufs pour les voyages touristiques.

1945

1946

Les ateliers furent préparés pour construire des carrosseries. L’entreprise de transport fut transformée en une société d’autocars, dont le premier véhicule fut un car réparé entièrement et baptisé « De Trekvogel » (l’oiseau migrateur). Frère Jozef géra l’entreprise. Bernard allait devenir constructeur d’autobus, et conçut le premier Perfecta.

1946