1983 - 1990: Garder le cap de la croissance malgré les récessions

1980,1984

Le premier autobus aéroportuaire fut livré à la Sabena. En 1984, la grande percée fut un fait avec la livraison de 22 très grands autobus aéroportuaires pour Milan. Aujourd’hui, des autobus aéroportuaires Van Hool sillonnent les pistes de plusieurs dizaines d’aéroports dans le monde.

1980,1984

1983

La question Bangkok : En collaboration avec Volvo, Van Hool proposa un programme global qui consistait en des milliers d’autobus, des dizaines d’ateliers et la formation du personnel. Grâce au soutien des instances belges à divers niveaux, le projet Van Hool-Volvo fut retenu. On en arriva ainsi quelques années plus tard à un contrat portant sur la livraison de 300 autobus articulés,… contrat qui fut rompu unilatéralement quelques jours plus tard.,Le 02/05/1983 : L’ingénieur civil Leon Van Hool, responsable du développement des produits et du marketing pour les pays d’outre-mer, s'éteignit soudainement à l’âge de 47 ans. Ses principaux objectifs étaient une approche axée sur le marché et le client, le développement des produits à la pointe de la technologie (T8), le développement de Van Hool en tant que constructeur d’autobus totalement indépendant, et en outre l’automatisation et la rationalisation du processus de production pour renforcer la position concurrentielle de Van Hool et pour améliorer la qualité des produits.

1983

1984

Les 10 premiers autocars de tourisme T8 intégraux furent transportés aux États Unis, un modeste début qui devint plus tard un grand succès.,L'immense ambulance articulée « Jumbulance » (18 mètres de longueur) construite pour le compte de l’oeuvre de bienfaisance ACROSS est citée dans le Guinness Book des Records.

1984

1985

Au congrès de l’UITP à Bruxelles, l’autobus à plancher surbaissé A500 fut lancé. Van Hool fut le premier constructeur à construire un autobus à plancher surbaissé sur toute la longueur. Ce bus se démarquait de la tendance de l’époque au niveau de son style.,Entretemps, la large gamme des autocars intégraux T8 avait subi des modifications. La carrosserie Alizée fut redessinée pour devenir encore plus attrayante.,Dans la division véhicules industriels, l’augmentation de volume et la diminution du poid des véhicules furent centraux, pour accroître leur rendement.,La technologie CAD-CAM (Computer Aided Design – conception assistée par ordinateur – et Computer Aided Manufacturing – fabrication assistée par ordinateur), devint indispensable pour pouvoir développer et construire des produits standards plus rapidement et à moindre coût.,L’application des normes de qualité AQAP favorisa l’intégration générale du développement, de la production, de la vente et du service après-vente.,Dans la division des véhicules industriels, des investissements furent opérés en des bureaux modernes et en équipements. Grâce à la rationalisation et à la standardisation, on réussit à réduire les coûts de développement et de production, et à atteindre une capacité de production de 20 unités par jour. Mais les réglementations en perpétuel changement, les mesures protectionnistes et les modifications au niveau des poids et mesures et demandaient une grande flexibilité de la part des constructeurs. De plus, le marché commençait à connaître une augmentation d’échelle.,=> quelques dossiers litigieux (MIVA, l’armée),Conséquence : La livraison en 1990 de 22 autobus urbains articulés à la ville de Montréal (Van Hool est le seul constructeur européen à livrer des autobus intégraux sur marché nord-américain protégé des transports publics),La reprise économique eut une influence sur les résultats des ventes de la division véhicules industriels. La production dépassa les 2.000 unités par an. Au marché de l’autobus la concurrence fut effrénée. Le marché de l'autobus connut une concurrence effrénée, tandis que celui de l'autocar commença stagner.

1985

1987

Van Hool conclut un contrat pour la distribution exclusive d’autocars Van Hool sur le marché américain par l’intermédiaire de la société ABC Bus Companies, Inc. en Floride. Les ventes des autocars Van Hool allaient en quelques années battre tous les records enregistrés par toutes les marques importées aux États-Unis.

1987

1989

La livraison du 200e autocar Van Hool destiné aux États-Unis.

1989

1990

Un nouveau magasin de pièces détachées et de services fut construit, ainsi qu’un complexe de bureaux d’une superficie de 2.000 m2 pour la division véhicules industriels. Des châssis Van Hool étaient montés dans un nouveau hall de 6.000 m2. Un complexe moderne accueillit la zone de 4.000 m2 a finition ainsi que les bureaux de planification et de la production.,L’Europe devint de plus en plus le terrain d’action le plus propice. Van Hool se trourna vers l’Italie et la Suisse.

1990